Réaction à la proposition de nomination de M. Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits

Date : Saturday 14 June 2014 @ 09:42:14 :: Sujet : Lutte contre l'Homophobie

L’Inter-LGBT a appris hier, et par voie de presse, la proposition de nomination de Jacques Toubon par François Hollande au poste de Défenseur des droits. L’Inter-LGBT est une fois de plus atterrée par l’absurdité de cette décision tant le passé de M. Toubon le positionne comme un ennemi de l’égalité des droits et de la lutte contre les discriminations.

En effet, en 1981, M. Toubon avait voté contre la fin des discriminations pénales anti-homosexuels et contre l’abolition de la peine de mort. Il s’est aussi opposé, en 1992, à la loi contre le harcèlement sexuel, puis en 1995 à celle permettant le contrat d’union civile (« Il n’est pas question de créer le contrat d’union civile, il est au contraire question de favoriser dans le pays les mariages et les naissances » disait-il alors), et dans un dernier sursaut, vital sans doute, n’a pu s’abstenir de défendre Christian Vanneste suite à la tenue de divers propos insultants envers les lesbiennes, les gais, les bi et les trans.

Comment François Hollande peut-il décemment justifier une telle nomination, qui plus est à un poste dont la charge est de défendre les personnes victimes de discriminations, dont les personnes LGBT ? Comment, alors que les attaques contre les personnes LGBT se multiplient et que les extrêmes gagnent du terrain, le Président de la République peut-il juger opportun de confier les clés de cette institution à un ennemi de l’égalité des droits ?

Face à cette mascarade, une de plus, l’Inter-LGBT soutiendra toute démarche ayant pour but de contrer la nomination définitive de M. Toubon au poste de Défenseur des droits et demande en particulier aux député-e-s et aux sénatrices/teurs de voter contre cette nomination. De façon plus générale, nous attendons aussi que M. Toubon réponde de façon précise quant aux positions qu’il a pu tenir par le passé, qui pour l’Inter-LGBT sont clairement incompatibles avec les missions qui incombent au Défenseur des droits.








Cet article provient de CENTR'ÉGAUX - Association des Centristes et Démocrates Lesbiennes Gays Bi Trans et GayFriendly

L'URL pour cet article est : http://www.centregaux.org//article.php?sid=507